mardi 21 juin 2016

L'essentiel et le superflu.


A partir du moment où on a 

de quoi se nourrir, se vêtir et se loger,

le bonheur ou le malheur,

on le crée soi-même,

à l'intérieur de nous.

Relativisons !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire