lundi 23 mai 2016

La lune est une indiscrète ...




La lune est une indiscrète 
Regardez comme elle est faite ! 
Pas un cheveu sur la tête ! 

Par les fentes des cloisons, 
Elle voit dans les maisons 
Et nous cherche des raisons. 

La lune est une indiscrète.

Nous lui tounerons le dos ! 
Pour dormir dans nos dodos.

Nous fermerons nos rideaux 
Au nez de la pâle intruse. 

« Coucou, c’est moi, je m’amuse ! » 
Comment ? Encore ? Elle abuse … 
Nous lui tournerons le dos.

Nous l’avons si bien vexée 
Qu’elle s’est presque effacée. 

La semaine s’est passée, 
Il n’en reste plus qu’un quart. 

« Coucou, lune … » Il est trop tard, 
Elle n’est plus nulle part…. 
Nous l’avons trop bien vexée !

Lucie Delarue-Mardrus

4 commentaires:

  1. Je recherchais ce poème appris à l'école il y a .... plus de 60 ans je ne me rappelais que le début je suis particulièrement ravie de l'avoir retrouvé

    RépondreSupprimer
  2. Très heureuse d'avoir retrouvé ce poème appris il y a plus de 60 ans en classe et dont je ne me rappelais plus que le début

    RépondreSupprimer
  3. Ma maman me récitait ce poème quand j'étais enfant. J'ai 57 ans et ma mère vient de fêter ses 90 ans et elle le connait tjrs par coeur. Oui

    RépondreSupprimer