lundi 23 mai 2016

La lune est une indiscrète ...




La lune est une indiscrète 
Regardez comme elle est faite ! 
Pas un cheveu sur la tête ! 

Par les fentes des cloisons, 
Elle voit dans les maisons 
Et nous cherche des raisons. 

La lune est une indiscrète.

Nous lui tounerons le dos ! 
Pour dormir dans nos dodos.

Nous fermerons nos rideaux 
Au nez de la pâle intruse. 

« Coucou, c’est moi, je m’amuse ! » 
Comment ? Encore ? Elle abuse … 
Nous lui tournerons le dos.

Nous l’avons si bien vexée 
Qu’elle s’est presque effacée. 

La semaine s’est passée, 
Il n’en reste plus qu’un quart. 

« Coucou, lune … » Il est trop tard, 
Elle n’est plus nulle part…. 
Nous l’avons trop bien vexée !

Lucie Delarue-Mardrus

2 commentaires:

  1. Je recherchais ce poème appris à l'école il y a .... plus de 60 ans je ne me rappelais que le début je suis particulièrement ravie de l'avoir retrouvé

    RépondreSupprimer
  2. Très heureuse d'avoir retrouvé ce poème appris il y a plus de 60 ans en classe et dont je ne me rappelais plus que le début

    RépondreSupprimer